Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Favoriser l’exercice coordonné

De plus en plus souvent, dans notre exercice quotidien, nous sommes confrontés à de nombreuses incompréhensions ou questionnements concernant la rédaction des prescriptions, sur la forme, comme sur le fond.

En effet, la réglementation, parfois complexe, n’est pas toujours respectée par les prescripteurs : nous décelons de nombreuses incohérences dans les traitements médicamenteux et les sorties d’hospitalisation s’avèrent parfois très compliquées à gérer.

Dans toutes ces occasions, nous faisons de l’exercice coordonné, de la conciliation médicamenteuse en contactant, parfois très difficilement, de nombreux professionnels de santé.

Comment faire pour que ces actes de mise en œuvre par notre propre réseau de soins soient reconnus ? 
Comment faciliter la communication avec les prescripteurs ?

Votre nouvelle URPS demandera une forte revalorisation de l’honoraire pour ordonnances complexes : renégocier l’avenant 19 de la convention sera un impératif.

Votre nouvelle URPS engagera une réflexion sur la création d’outils numériques permettant la facilitation des échanges entre professionnels de santé.

Par ailleurs, l’investissement de certains de nos confrères dans la création et le fonctionnement de CPTS est remarquable.  Ces communautés professionnelles vont devenir incontournables et tous nos confrères seront incités à s’y impliquer. La création de CPTS est cependant compliquée et chronophage, ce qui peut être un frein à leur développement.

Votre nouvelle URPS soutiendra et accompagnera les pharmaciens qui s’investissent dans ces structures et engagera une action de simplification pour rendre les réseaux de soins plus accessibles afin que nous puissions concilier obligations au comptoir et amélioration de la coordination des soins.

Accompagnez et soutenez votre nouvelle URPS dans ces démarches.

Confraternellement,

Philippe SYSSAU

Tête de liste FSPF Hauts-de-France